J'ai par hasard entendu parler du radon et je me suis intéressée un peu à la question, nous habitons une région(pied du Jura), où on peut courir un "risque", je ne sais pas s'il est important, mais j'ai quand même commandé 2 dosimètres et je vais contrôler tout ça.

Lien pour la commande dosimètre

LE RADON, C'EST QUOI?

Le radon est un gaz noble radioactif se formant naturellement dans le sol.
Le radon est présent dans la chaîne de désintégration de l'uranium, qui est présent partout dans le sol. La désintégration naturelle de l'uranium engendre entre autres le radium et le radon. Les atomes de radon peuvent se désintégrer à leur tour pour donner du polonium, du bismuth et du plomb. Ces « produits de désintégration » sont aussi radioactifs et s'associent aux aérosols de l'air que nous respirons. Dans les espaces clos, ils s'accumulent peu à peu. Lors de la respiration, il peuvent pénétrer dans les poumons, se déposer sur le tissu pulmonaire et l'irradier avec pour conséquence possible un cancer du poumon.

Comment le radon se propage-t-il ?

Plus le sol est perméable, plus le gaz radon peut monter à la surface.

Pour ces raisons, les différences locales sont très marquées. En Suisse, les zones à concentrations élevées en radon se trouvent principalement dans les Alpes et le Jura, on peut trouver du radon partout.

LE RADON PROVOQUE LE CANCER DU POUMON

Le radon est responsable d'environ 40% de l'irradiation subie par la population en Suisse.

Le radon est, après le tabagisme, la cause principale du cancer du poumon. Le risque du cancer du poumon augmente avec le nombre d'atomes de radon présents dans l'air d'un espace clos et avec la durée pendant laquelle on respire cet air. Les produits de désintégration du radon s'accumulent dans le tissu pulmonaire et l'irradient. Des années, voir des décennies, peuvent s'écouler entre l'irradiation du tissu pulmonaire et l'apparition d'un cancer du poumon.

Environ 7 millions de personnes vivent en Suisse. Près de 70'000 d'entre elles meurent chaque année dont 17'000 des suites d'un cancer. Le cancer du poumon fait environ 2700 victimes chaque année dont 200 à 300 cas sont attribués au radon. Le radon est ainsi la substance cancérogène la plus dangereuse dans les habitations.

MESURE DU RADON

La concentration en radon peut être mesurée de façon simple et économique à l'aide de dosimètres, dont la taille est semblable à celle d'une tasse.

. Les dosimètres peuvent être obtenus auprès de services de mesure agréés.
Prix: de 70.- à 100.- par dosimètre, résultat de l'analyse inclus.
. Durée de la mesure : au moins 1 mois, durée de 3 mois pendant la période de chauffe du bâtiment recommandée.
. Après la mesure, renvoi du dosimètre au service de mesure agréé. Communication des résultats après analyse.

Recommandations :
. Pour une maison familiale, il est recommandé de placer 1 à 2 dosimètres dans différentes pièces habitées de la maison.
. Les zones de courant d'air doivent être évitées (portes, fenêtres).
. Il est préférable de mesurer les étages inférieurs de la maison, car la concentration en radon est plus faible dans les étages supérieurs.
. Prévoir les mesures de préférence pendant la période de chauffe du bâtiment, lorsque la concentration en radon est plus forte.